Manque de diversité culturelle à l’écran: les responsables et les solutions

Les personnes issues de minorités visibles représentent une partie infime des acteurs que l’on retrouve à l’écran, soit seulement 5 % des personnages principaux au Québec. Tous les membres de l’industrie affirment faire leur part et rejettent la faute sur les autres. Mais pour avancer, il faut en fait que tout le monde fasse encore plus d’efforts tous ensemble. Voici les principaux responsables du manque de diversité à l’écran et comment ils peuvent y remédier:

Les scénaristes

Plusieurs scénaristes ont de la difficulté à écrire des rôles pour des personnes de couleur. Ils s’essaient parfois en créant des rôles stéréotypés qui n’améliorent pas la situation ou préfèrent ne simplement pas écrire sur des choses qu’ils ne connaissent pas. La solution est alors de permettre à plus de personnes issues de minorités visibles de devenir scénaristes elles-mêmes, par exemple en leur offrant du mentorat et du financement, ou encore en leur permettant de travailler comme consultantes auprès de scénaristes professionnels. Et il ne suffit pas de voir plus de personnes de couleur à l’arrière-plan, mais également de les entendre. Il ne faut pas non plus toujours centrer l’histoire sur leur ethnie, mais parfois ne pas voir leur différence.

Les agents

Les agents ouvrent la porte aux comédiens en les proposant sur des rôles qui leur conviennent. Mais il faut tout d’abord que ces agences acceptent plus d’acteurs de toutes les ethnies afin qu’ils aient la chance de faire leur place dans le milieu. L’agent doit également proposer ses acteurs de couleur sur des rôles ouverts à toute ethnie ou dont l’ethnie n’est pas spécifiée plutôt que de se contenter des rôles – souvent stéréotypés – réservés à leur couleur uniquement. Il faut qu’ils soient considérés pour des rôles principaux à leur hauteur et pas seulement des petits rôles. Les agents sont les premiers à faire confiance à un acteur et vanter ses mérites et ils doivent voir cela comme la chance de découvrir de nouveaux talents.

Les unions

L’UDA et l’ACTRA défendent les droits des comédiens professionnels. Cela inclut leur droit de voir une représentation juste des personnes de couleur à l’écran. Afin de les aider, les unions peuvent mettre en valeur les comédiens issus de minorités visibles dans leur bottin électronique, organiser des rencontres afin de comprendre leurs enjeux et offrir des formations et des programmes de mentorat afin de les aider à faire leur place dans le milieu. Elles pourraient également exiger des quotas de diversité, ou encore demander un rapport sur les efforts faits dans ce sens, à tous les producteurs.

Les directeurs de casting

Ce sont eux qui envoient les breakdowns à tous les agents, qui choisissent les personnes sélectionnées pour les auditions et qui participent à la sélection de la personne qui aura le rôle. Tout ce processus commence en faisant du color blind casting, soit donner la chance à des personnes de toute ethnie de se proposer pour le rôle et ensuite choisir la meilleure. Et pas seulement pour des petits rôles, ils doivent être considérés pour des rôles principaux aussi. Mais cela ne suffit pas, alors qu’il faut également que cette personne de couleur passe aux étapes suivantes. Il est très bénéfique pour un directeur de casting d’assister à des représentations au théâtre et regarder la télévision tous les jours pour découvrir de nouveaux talents qui méritent leur place en auditions. C’est aussi leur devoir de s’éduquer en comprenant qu’il existe une multitude de couleurs, pas seulement le noir et le blanc.

Les producteurs

Plusieurs producteurs ne veulent pas s’investir dans un projet mettant à l’avant la diversité puisqu’ils croient que le public ne s’y reconnaîtra pas. Pourtant, des personnes de couleur étaient en vedette dans des films qui ont connu un grand succès dernièrement, ce qui prouve que le public veut les voir à l’écran. Les producteurs se doivent de donner des chances à des scénaristes et des réalisateurs issus de minorités visibles afin qu’ils puissent montrer leur réalité à l’écran et souvent engager des acteurs dans des rôles hauts en couleur. Ce n’est pas leur bonne action de la journée, mais un véritable investissement qui leur rapportera de l’argent.

Les diffuseurs

On n’entend pas souvent parler d’eux, mais ils ont un grand impact sur les principaux acteurs qui seront choisis. Ce sont eux qui sont à la recherche de vedettes puisqu’ils ont confiance que c’est ce qui contribue à améliorer les cotes d’écoute et faire encore plus d’argent avec les publicitaires. En faisant confiance au talent des comédiens pour que la série soit un succès, ils auront la chance de découvrir de nombreux nouveaux artistes, dont plusieurs issus de minorités visibles, qui deviendront eux aussi des vedettes grâce à ce projet. Un gala où tous les nominés sont blancs ne leur fait pas une très bonne image.

Le public

Tout le monde a un rôle à jouer dans la diversité à l’écran, incluant les spectateurs qui se croient passifs. Ce sont eux qui démontrent ce qui les intéresse le plus en faisant partie, ensemble, des cotes d’écoute d’une émission ou encore du nombre de spectateurs ayant payé pour un billet de cinéma. S’ils veulent voir plus de personnes de couleur à l’écran, ils ont avantage à écouter des émissions les mettant en vedette, suivre les artistes qu’ils aiment sur les réseaux sociaux et s’exprimer positivement lorsqu’une émission ou un film présente une réalité différente de la leur. Ils n’arrêtent pas de dire qu’ils en ont assez de voir les mêmes acteurs et écouter les mêmes histoires alors ils bénéficieront eux-mêmes de tout ça.

Les comédiens

Les comédiens issus de minorités visibles ont eux aussi leur rôle à jouer dans le manque de diversité à l’écran. Ils ne doivent pas hésiter à sauter sur les opportunités d’être vus par les agents et les directeurs de casting, par exemple avec les auditions mettant en valeur la diversité. Ils peuvent aussi créer leurs propres projets et s’engager en tant qu’acteurs afin d’acquérir de l’expérience, se faire connaître et présenter un point de vue original de ce qu’ils vivent. Parfois, une simple pièce de théâtre autogérée peut attirer des professionnels de l’industrie qui voudront les engager. Aucun comédien ne devrait attendre qu’on lui donne sa chance, il doit créer ses opportunités lui-même s’il veut réussir à faire sa place.

Si une seule de ces personnes fait des efforts pour amener plus de diversité à l’écran, cela ne sert à rien puisqu’elle sera bloquée par les autres. Il faut que tous les responsables agissent tous ensemble pour que la situation débloque enfin et que plus de comédiens de couleur se retrouvent à la télévision et au cinéma.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s