La vérité sur les membres actifs de l’UDA

De nombreux comédiens et figurants aspirent à un jour devenir membre actif de l’UDA tandis que d’autres sont plutôt frustrés de manquer des opportunités parce qu’ils ne le sont pas. Pourtant, plusieurs personnes qui sont déjà membres actives ont rapidement appris que ce n’est pas tout à fait ce à quoi ils s’attendaient. Voici donc quelques choses que vous devriez savoir à propos des membres UDA.

L’UDA protège également les non-membres
L’objectif principal de l’Union des artistes est d’offrir de bonnes conditions de travail et une rémunération minimale aux personnes qui travaillent sur des plateaux de tournage professionnels, non seulement pour ses membres, mais également pour les permissionnaires. Tout le monde a ainsi droit à la protection syndicale et juridique tant qu’ils travaillent sur des plateaux où le producteur a fait une entente avec l’UDA. Si vous choisissez de faire des tournages non-union, vous serez responsable des conséquences si cela tourne mal.

Les membres de l’UDA ont quelques avantages
L’UDA aide ses membres dans leur carrière en leur permettant de figurer dans le bottin électronique de l’Union des artistes et en ayant accès à des formations à prix réduit. Ils bénéficient également d’un programme d’assurance collective, d’un régime épargne-retraite et d’indemnités vacances. Cela vise à protéger les gens qui en font vraiment une carrière et qui n’ont pas nécessairement d’autres emplois avec des avantages sociaux.

Les membres actifs ont parfois priorité
Les membres actifs de l’UDA ont priorité sur les premiers figurants, la publicité télé et le doublage. C’est un avantage qu’on leur réserve afin de réserver les contrats les plus payants à ceux qui ont plus d’expérience, en plus de leur garantir un revenu en faisant de la figuration de temps en temps. Vous n’aimeriez pas qu’une personne sans expérience ni formation vienne faire votre travail à votre place et c’est la même chose pour les comédiens. Ils ont travaillé fort pour mériter ces privilèges et les méritent amplement.

La plupart des rôles sont ouverts à tout le monde
Pour tout le reste des rôles, vous n’avez pas besoin d’être membre UDA pour obtenir un contrat. Ils sont ouverts à tout le monde. Ce qui vous empêche de travailler, c’est plutôt parce que vous n’avez pas d’agent, vous n’avez pas d’outils de travail (photos de casting, cv. et démos), vous n’avez pas assez d’expérience et vous n’avez pas assez de formations. Et même ceux qui sont très bons compétitionnent avec des personnes encore meilleures. Votre statut UDA n’a rien à voir avec ça.

Les membres actifs de l’UDA ne travaillent pas plus
Certaines personnes pensent qu’être membre actif de l’UDA va soudainement les aider à aller plus loin dans leur carrière, mais ce n’est pas le cas. Ils font encore compétition avec des milliers d’autres artistes et ils n’auront pas plus de chances d’avoir le rôle s’ils n’ont pas les compétences pour. Le statut ne change rien. Il faut continuer de persévérer sans arrêt, peu importe où on en est dans notre carrière. Être membre actif de l’UDA ne vous apportera pas plus de contrats, cela dépend uniquement de vous.

Tout le monde a le pouvoir de devenir membre actif
La pire erreur qu’un comédien peut faire, c’est attendre que les contrats tombent du ciel comme par magie. Pour travailler, il faut créer ses propres opportunités pour avoir de l’expérience et se faire connaître. Tout le monde peut entrer dans l’UDA et un jour devenir membre actif en faisant des autogérés, soit des pièces de théâtre que vous produisez vous-mêmes. Vous avez entièrement le contrôle de votre statut UDA. L’Union des artistes ne veut bloquer la porte à personne.

Il faut cesser de voir le statut de membre actif comme une finalité, mais peut-être comme un simple objectif qui nous motive à trouver des contrats. Si la porte est fermée, c’est parce que vous n’avez pas fait l’effort de l’ouvrir et même si elle est lourde, vous pouvez y arriver. La vérité c’est qu’il n’y a pas de place dans le domaine pour tout le monde, ni même les membres actifs, alors il faut constamment se battre plutôt que se plaindre. Il ne sert à rien de devenir membre de l’UDA si vous n’avez pas les compétences pour être comédien. Vous aurez du travail pour votre talent, pas pour votre statut.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s