Pourquoi est-ce que je ne travaille pas?

Plusieurs d’entre nous se demandent pourquoi ils ne trouvent pas autant de contrats qu’ils le voudraient et pourquoi il n’y a pas plus d’auditions. La réponse sera peut-être difficile à entendre pour certains, mais pour ceux qui veulent vraiment faire leur place dans le métier, elle devrait plutôt servir à une prise de conscience. Ce n’est pas parce qu’on est membre de l’Union des Artistes qu’on est automatiquement un comédien professionnel et que ça vous donne un droit aux auditions.

En effet, il y a plus de 13 000 membres à l’UDA en ce moment si on compte tous les artistes incluant les membres actifs et les stagiaires. Et la définition de l’artiste y est tellement large qu’elle comprend pour ainsi dire n’importe quelle personne qui a été payée, ne serait-ce qu’une seule fois, pour sa participation à une quelconque production professionnelle. Malheureusement, il n’y aura jamais assez de rôles pour tout le monde puisqu’il y a déjà trop de comédiens pour ce que l’ensemble du théâtre, cinéma, télévision et web sont capables d’offrir.

Tout le monde mérite sa place dans l’Union des Artistes. Tout le monde mérite d’être protégé par cette union. Mais ça ne veut pas dire que tout le monde mérite réellement le titre de comédien « professionnel ». Ce n’est pas une insulte d’être amateur ou un acteur en devenir. Mais pour ceux qui ont travaillé fort afin d’accéder à ce statut de comédien professionnel, ça peut être un peu insultant d’être mis sur le même pied qu’un figurant qui n’a jamais fait aucune démarche artistique de toute sa vie.

Qu’est-ce qu’un comédien professionnel? La réponse varie d’une personne à l’autre. Toutefois, on peut s’entendre pour dire que c’est quelqu’un qui a suivi des formations dans une école de théâtre ou auprès de professeurs reconnus. Que c’est quelqu’un qui a tenu des rôles importants sur des productions professionnelles et qui a créé des personnages plutôt que de se jouer lui-même. C’est quelqu’un qui vit de son métier afin de s’investir dans cette passion à temps plein. Le talent est essentiel, mais encore là, il peut être perçu fort différemment d’une personne à l’autre.

Ce n’est pas tout le monde qui travaille parce que ce n’est pas tout le monde qui a suffisamment de technique et d’expérience pour décrocher une audition ou un contrat par rapport à d’autres artistes qui correspondent au rôle à distribuer. Même si on voyait cent personnes plutôt que dix, il en resterait des milliers qui seraient déçues. La vérité, c’est qu’il y a beaucoup d’appelés et très peu d’élus dans le milieu artistique.

Un autre gros problème est que les diffuseurs, distributeurs et investisseurs publics demandent à voir les comédiens les plus populaires en priorité, et pas seulement pour les têtes d’affiche, mais parfois jusqu’aux troisièmes rôles parlants, C’est ce qui ne laisse presque plus de place pour les autres, qu’ils soient débutants ou dans le métier depuis longtemps. Les comédiens professionnels avec expérience se plaignant déjà du manque d’accès aux auditions, on peut s’imaginer qu’il y a encore moins de place pour les autres.

En fait, pour dire le franc, lorsque le public aura fini de migrer en masse vers les plateformes numériques telles que Netflix, peut-être nos diffuseurs, distributeurs et investisseurs publics se rendront-ils compte des torts que leur manque d’imagination et d’audace aura causés à toute l’industrie… Et à quel point, parmi les vedettes qu’il préfère, le public est avide de découvrir de nouveaux visages… Car au bout du compte, notre client, ce sera toujours le public. C’est à lui de demander à découvrir de nouveaux comédiens pour qu’on voit enfin de nouveaux talents se développer.

Mais ça ne signifie pas que vous n’avez aucun pouvoir sur votre propre sort.

Il est toujours possible de créer vos propres contrats ou de vous faire connaître en montant une pièce de théâtre ou une production web. Non seulement c’est une façon de développer votre réseau de contacts, de se faire voir par les directeurs de casting et éventuellement avoir des auditions, mais ça vous permet de pratiquer votre art et de gagner en expérience. Au lieu de se plaindre de ne pas être engagé, il faut cesser d’attendre après le téléphone ou l’audition de rêve et faire comme plein d’artistes l’ont fait à toutes les époques et dans toutes les civilisations: créez vos propres emplois…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s